Quels jeux proposer lors d’une canicule ? (des dizaines d’activités)

Partagez :

Quels jeux proposer lors d’une canicule

Pouvant nous affaiblir rapidement, la chaleur est une chose à bien gérer.
Les adultes sont déjà abattus par la chaleur, alors les enfants…

C’est pour cela qu’il faut se renseigner afin de prendre les bonnes décisions et proposer les bonnes activités.

D’autre part, la solution facile serait de se dire « Restons à l’intérieur ». Si cette approche est recevable dans des espaces bien aérés et ventilés, être trop nombreux dans des espaces réduits exposent à l’énervement des enfants.

Par évidence, privilégier les coins extérieurs ombragés, notamment les espaces avec des arbres et où le vent peut passer s’il y en a.

Avant tout, rappel des symptômes d’un coup de chaleur.

Un coup de chaleur se traduit comme suit selon santé magazine et comme vous allez le constater, on dérouille :

  • Sensation de soif intense.
  • Vertiges et étourdissements.
  • Transpiration.
  • Forte fièvre (41°).
  • Crampes.
  • Maux de tête.
  • Convulsions.
  • Nausées et vomissements.
  • Délires.
  • Problème de respiration et température corporelle.
  • Etc… (voir lien de l’article santé magazine).

Le coup de chaleur est à prendre très au sérieux, le mieux est donc de connaître ses effets sur notre corps du mieux que vous le pouvez et de savoir comment l’éviter. En un mot PRÉVENTION.

Regardez cette vidéo, pourtant très peu regardée, sur le sujet. Téléchargez aussi le livret suivant.

PDF spécial ACM : Prévention canicule.

Quels jeux proposer en cas de canicule ?

Dans l’ensemble, les choses à retenir entre les jeux sont :

  • Boire régulièrement. Le corps va perdre entre 3 et 4 litres d’eau. Pas d’eau trop fraîche (angine et hydrocution).
  • Mettre des vêtements amples et légers. Bien sûr la casquette ou chapeau sur la tête (non négociable par les enfants).
  • Rester à l’ombre et aux endroits les plus frais aux heures les plus chaudes.
  • Mouiller son corps (brumisateur). Au moins visage et avant bras. Veillez à ce que la température ne soit pas trop froide sinon, ce peut être l’hydrocution (choc thermique).
  • Protéger sa peau en mettant de la crème solaire.
  • Éviter de faire des activités à fortes intensités physiques. La chaleur demandant déjà au corps une énergie conséquente.
  • Vérifier l’état de réceptivité des enfants en permanence : fatigue, sueur, énergie, épuisement, commence à râler, etc…
  • Soyez aussi vigilant envers vous-même, ce n’est pas en étant à moitié que vous serez à 110% avec les enfants.
  • Faites attention aux glissades avec l’eau au sol pendant vos jeux.

C’est donc autour de cela que nous allons choisir nos activités.

Sachez aussi que la digestion fait augmenter notre température corporelle et reste énergivore, nous sommes plus vulnérable encore à ces moments-là.

Les activités de découverte et petites expériences

Valentin Verthé, un maître en la matière.

Quitte à être au calme, autant que les enfants découvrent des choses et une canicule va être le moment de caser pleins de petites expériences.

Vous ne le connaissez pas, quel malheur !! Il est l’auteur de plusieurs livres et Quiz box pour les enfants. Notamment dans le domaine sportif (foot, jeux olympiques).

Ses expériences, tour de magies , blagues et j’en passe vous seront d’un savoir et secours considérable.

Cliquez sur la photo ci-dessous pour découvrir les playslist de sa chaîne YouTube et régalez-vous.


En plus de vous enrichir personnellement, ce sera le top pour les enfants. Il vous faut juste anticiper le matériel.

Les activités manuelles

Je ne vous présente plus ManzaBull’, ma partenaire depuis le départ de l’aventure Ludi-Anim.

Découvrez ses activités manuelles directement pour les animateurs BAFA en cliquant sur la photo ci-dessous.

Les jeux d’eau

Il faudrait être bête pour ne pas en profiter. Une fois encore avec de l’eau tempérée et vérifier si votre département n’est pas en restriction.

Et si papa et maman crie ? Demandez d’ajouter un T-shirt la veille, ils seront bien contents de savoir que leurs enfants seront rafraîchis.

1- Bataille d’eau avec des bouteilles au bouchons percées. Vérifiez l’intensité physique, sachez arrêter quand il le faut.

Pour cela un signe assez simple, voyez au niveau des enfants si ça devient méchant, c’est souvent un bon critère de fatigue.

2- Viser des balles de ping-pong posées sur un support. Une sorte de bowling à eau quoi :). Les jeux de kermesse ayant pour principe de viser avec un jet d’eau sera top.

3- Relais avec des gobelets percés ou autres sortes de relais. Le but d’une équipe étant de remplir sa bouteille avant les autres. Mettez un fond de peinture si vous avez pour dissocier les équipes.

4- Le jeu du T-shirt mouillé. Le principe pour les flammes (enfants) est de traverser un couloir sans se faire toucher par les gouttes (enfants qui jetant de l’eau). Simple et efficace. Celui qui est touché rejoint les gouttes.

5- La flaque du hasard (je viens de l’inventer). Tous les enfants sont des flaques. Faites leur tirer 2 papiers comprenant une lettre pour l’un et un chiffre pour l’autre. Le but étant qu’ils s’en mettent plein la tronche quand même hein !!

Le chiffre correspond au nombre de tirs au pistolet à eau ou le contenu d’un gobelet. Allez de 1 à 5.
La lettre a une de distance. L’enfant en zone A est au plus proche (2 mètres par exemple). Puis B sera un mètre plus loin, C un mètre encore plus loin, jusqu’à H.

Par exemple Pierre pioche le chiffre 3 et la lettre D.

Il se place à 5 mètres derrière une ligne que vous aurez  inscrite au sol ou à côté d’un plot situé à 5 mètres.
3 enfants essaieront de l’arroser avec leur gobelet. Ces derniers sont derrière une ligne pour respecter la distance et passent de la droite vers la gauche (où l’inverse, on s’en fout).

Veillez juste à savoir qui a lancé le dernier pour que chacun puisse tirer et être arrosé.

6- Essayez de vous initier à la méditation en faisant ressentir aux enfants l’air frais qui passe sur leur peau. Le rythme cardiaque sera plus bas et l’esprit plus frais et oxygéné.

Yeux fermés, allongez sur le dos, invitez les enfants à ressentir l’air frais sur leur visage, puis sur la poitrine (mots simples), le bras gauche, le bras droit, les jambes, éventuellement les pieds. Pas le calbut et le ventre, ils sont couverts.

7- Posez les et racontez leur une histoire (lecture pour les grands). Leur attention ciblée, ils seront plus calmes et dans la même démarche que la méditation, la température corporelle moins élevée.

Attention avec la crème solaire, de l’eau sur le visage peut faire couler la crème dans les yeux.

Les jeux calmes et réflexion à l’ombre ou salles au frais

Comme vu précédemment, les activités sportives ou jeux de poursuite ne sont pas à proscrire mais doivent rester très limitées.

À faire le matin aux heures les plus fraîches et surement pas après le repas où les enfants ont tendance à partir dans tous les sens. Vous devez rester très présent à ce moment là et orienter gentiment ;).

La sieste des petits peu aussi s’avérer difficile avec une température supérieure à 19°, étant la température recommandée pour bien dormir. Si vos salles sont à cette température, vous êtes au top.

1- Orientez-vous donc vers des jeux calmes (baccalauréat, chef d’orchestre, info ou intox, le prénom égaré, le killer, la machine à laver, etc…) et révisez les jeux de connaissance demandant peu d’espace. Ces derniers fonctionneront bien mieux qu’au départ (lucky-luke, balle disjonctée, mon dos à dit).

2- Les jeux de mains à l’ombre comme autel au ouistiti ou celle-ci.

3- Les jeux de cartes tranquillement posés et de société à l’ombre. Avec un peu de vent, cela est agréable mais un peu galère avec les cartes s’envolant.

Dobble, loup-garou, puissance 4, morpion, 8 américain, kems, 7 familles, bataille corse (une tuerie), pouilleux massacreur (10 ans et ados plutôt mais tellement cool malgré sa mauvaise étiquette), les memory, etc…

Ils en existent aujourd’hui des centaines tous aussi bien pensé les uns que les autres !! Ce sera l’occasion pour certains d’apprendre à y jouer.

4- Concours de devinettes, charades ou énigmes. Le problème quand on les connait, ben c’est qu’on les connait. Expliquez toutefois le sens de celles-ci, des enfants vous disent oui pour dire oui, sans rien avoir compris pour autant…

5- Je ne conseille pas les films restant à mon sens la facilité et une exposition à la lourdeur ambiante ! J’y reviendrais dans un autre article.

Amorcez le terrain des projets collectifs

Ces moments sont l’occasion aussi bien en périscolaire qu’en colo ou ALSH de monter un spectacle, réviser un chant, créer un jeu de société qui pourra servir quelques temps.

Profitez pour sensibiliser les enfants au recyclage.

Vous voyez qu’il y a donc beaucoup de possibilités. Quand je vois toute la panique occasionnée sur les réseaux sociaux…

Les personnes décident de regarder là où elles veulent voir. Voyez donc les possibilités et non les restrictions.

Une fois l’école bien protéger et les actions de prévention établies, tout est possible.


Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.