3 habitudes pour rester zen dans l’animation.

Partagez :

3 habitudes indispensables pour rester zen dans l’animation.

Cet article s’enregistre dans la participation à l’événement interblogueurs 2019 dont le sujet est “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” d’ Olivier Roland.

Ce sujet propose un parallèle intéressant car comment voulez-vous être disponible pour un enfant si vous ne savez déjà l’être pour vous-même ?

J’entends par là, adoptez les bonnes habitudes et réactions permettant de traduire les choses de la manière la plus réfléchie possible.

Une sera rejetée en bloc, ce sera pourtant la plus importante, je vous laisserais deviner laquelle parmi les trois.

Appliquées régulièrement, vous serez surpris du bien-être ressenti ces prochaines semaines.

Le problème réside dans la jeunesse des animateurs et animatrices. Entre 17 et 25 ans, ce n’est pas vraiment ce à quoi nous portons attention.

Si j’en avais su les effets bénéfiques, j’aurais appliqué ces méthodes bien plut tôt.


Habitude #1 : Apprenez à respirer

Méditation, zen, respiration profonde, en voilà des trucs qui font marrer.

Surement est-ce un manque de maturité que de se moquer des enfants ayant une pratique peu commune telle que le Taï Chi, le Qi gong ou encore le yoga.

Voici un article qui pourrait vous sauvez la mise quand la situation se présente.

Son application vous permet aussi de prendre du recul sur les choses et de comprendre pourquoi les enfants auront besoin d’une concentration forte pour réaliser l’exercice.

Moi-même je me souviens de ce cours de sophrologie quand j’étais en classe de troisième. 20 ados à se concentrer sur leurs respirations, une activité qui sort de je ne sais où, la blague quoi… Le fou-rire les amis !!

Pourtant, c’est une bonne méthode pour calmer un groupe d’enfants. Comment vous sentez-vous après une bonne barre ? Et oui, détendu(e). Gardez l’astuce, c’est cadeau !!

Je pratique régulièrement la respiration carrée. Voici en quoi elle consiste :

  • Asseyez-vous sur une surface agréable, yeux fermés.
  • 3 secondes inspiration par la nez.
  • 3 secondes blocage sans forcer sur les poumons.
  • 3 secondes expiration par la bouche.
  • 3 secondes blocage.
  • Le tout pendant 2 minutes en ciblant votre attention sur le timing et l’air qui circule.
  • Si une pensée interrompt le processus, laissez là partir comme elle est venue et recentrez-vous sur votre respiration.
  • Persévérez dans la pratique. Les débuts seront surement compliqués.

Vous arriverez rapidement sur du 4 x 5 secondes, 4 x 6 secondes et plus.
Les effets bénéfiques que vous en retirerez seront (pour ma part) :

  • Meilleure concentration.
  • Relaxation générale.
  • Esprit plus clair.

Je pratique le matin pour démarrer ma journée de manière posée et sereine. Cela peut impliquer de vous lever plus tôt pour profiter du silence environnant.

Pensez aussi à pratiquer une activité physique régulière pour raisons physiologiques irréfutables : libération d’endorphine (hormone du bien-être) de dopamine (hormone du plaisir) et d’adrénaline (hormone de la vigilance).


Habitude #2 : Planifiez votre journée la veille.

Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va. Sénèque

L’idée est de rester focalisé sur vos actions les plus importantes. Quelques exemples fâcheux :

  • Qu’est-ce que je fais à manger ce soir ?
  • Zut !! Je mets quelles fringues aujourd’hui ?
  • Je n’ai pas d’idées d’activités manuelles… Je verrais bien demain.
  • Alors… J’ai coiffeur, mettre de l’essence, passer la brosse à poils sur mon blouson à cause de mon chat (d’amour), rappeler la résidence pour le loyer, etc.

Autrement dit, comment se stresser gratuitement. Car tout ce bordel, soyons honnête va se mélanger dans votre tête.

Faites une liste d’actions la veille au soir et déterminez leur ordre d’importance ou d’urgence. Nous avons environ 60.000 pensées par jour, et 98% sont inconscientes, autant choisir les bonnes.

Cela fera un premier tri. Sachez vous y tenir et en apprécier les vertus, notamment une diminution du stress considérable.

Peu de personnes s’exercent à savoir où,  quand, comment et pourquoi elles font les choses. De plus, dans un ordre déterminé.


Habitude #3 : Limitez les distractions.

Le domaine de l’animation est une arme redoutable pour vous faire comprendre l’importance de cette pratique. Oui, se limiter est une pratique dans le sens où vous ne cédez pas à la tentation, à la facilité.

À bien y réfléchir, cela vient bousculer des choses prévues que vous ne ferez PAS. Le retard s’installe, et donc le stress.

Nous y sommes tous confrontés, victime d’ailleurs, mais il faut savoir réguler et utiliser tout ça intelligemment.

Télévision, réseaux sociaux et portable sont vos premiers ennemis de par les diffusions néfastes ou de divertissements à longueur de temps.

  • Il est tellement plus simple de regarder un fil d’actualités, je conçois car ça m’arrive.
    Qu’est-ce que cela vous apporte en réalité ?
  • Faites le tour de la TNT chaque soir et notez les émissions liées à la violence.
  • Demandez-vous si vos émissions favorites vous apporte quelque chose dans vos compétences.

Voici mon exemple : Après une colo ou, pour nos lecteurs extérieurs, en vacances, faites le point sur comment vous vous sentiez. Le résultat est souvent sans appel.

Vous vivez le moment présent avec les personnes autour de vous. Vous ne laissez rien entrer dans votre “coupure”.

Zéro télé, zéro mauvaise info, zéro attention au portable qui sonne sans cesse, vous l’avez peut-être même oublié dans la voiture et ce la fait du bien.

Prenez conscience de la prison dans laquelle vous vous enfermez alors que vous en avez les clés.

  • Choisissez ce que vous regardez, cela doit vous détendre.
  • Contrôlez votre portable mais ne vous faites pas contrôler.
  • Choisissez les heures où vous serez disponible.
  • Selon le Figaro et autres sources d’informations, les 16-30 ans passent environ 1h40 à 2h00 par jour sur leur portable. Imaginez tout ce que vous pourriez faire sur ce temps !!
  • Les taux d’agressivité et d’isolement liés aux écrans sont en hausse.
  • Vivez le moment présent.Une bonne discussion entre ami(e)s à refaire le monde autour d’un barbecue vaut dix fois plus que d’avoir vu le dernier burger qu’à bouffé le copain, d’un copain, d’un copain qui vous a envoyé une invitation instagram.

La vie est faite de choix, faites en sorte que ce soient les bons.

 


Partagez :

1 Commentaire

    • isabelle sur 22 décembre 2020 à 13h05
    • Répondre

    c’est tellement vrai, merci pour cette belle synthèse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.