À propos

Les collègues, j'ai trouvé un site ;) !

Dans 95% des cas, un animateur est délaissé après sa base et même le perfectionnement car les deux sont parfois très rapprochés.

Après avoir survolé un contenu un peu “chargé”  pour ne pas dire “indigeste” en base, arrive la réalité du terrain. Pour les moins chanceux, ils tomberont sur un public particulier leur faisant vivre l’enfer au quotidien et paradoxalement, d’autres moments merveilleux, ce qui fera partie des meilleures moments de votre vie (oui c’est de vécu). Par contre, si vous tombez avec une équipe de non-motivés (les pommés de l’animation comme je les appelle), là oui, ça va être compliqué…

À l’inverse, vous pouvez tomber sur une direction attentive, prenant bien le temps de suivre votre formation et vous ayant mis avec un collègue expérimenté qui vous fera progresser. Le but dans la vie étant, à mon sens, d’être le plus compétent possible, quel que soit le domaine.

Néanmoins, dans ce métier peu reconnu et considéré comme “non-professionnel”, comme si gérer la vie d’enfant ne l’était pas, le manque de suivi et une formation de surface reste une réalité, même si la base BAFA est bien souvent un excellent déclencheur émotif et de compétence mais  :

  • Avez-vous appris où chercher du travail ?
  • Vous a-t-on appris à en trouver ?
  • Saurez-vous choisir le bon directeur ou pour les directeurs justement, les bons animateurs ?
  • Combien de situation pour gérer un enfant difficile avez-vous vécu ?
  • Vous a-t-on donné un plan d’attaque pour savoir parfaitement mener vos grands jeux ?
  • Vous a-t-on enseigné “les coulisses” de ce métier qui demande bien plus que le petit plan d’attaque précité. En d’autres termes : Savez-vous gérer l’intensité d’un jeu, la répercussion qu’il aura sur les enfants et les émotions qu’il leur fera ressentir dans un tout cohérent ? Nous parlons donc de la maîtrise de ce que vous projetez tout en étant chargé de contenu pédagogique et émotionnel forts !!

Oui, l’animation est un métier très complet : parole en public, relations humaines, gestion de budget, organisation, gestion d’équipes, détermination et atteinte d’objectifs, mémorisation, savoir-faire et savoir-être, etc…

Le problème persistant vient du fait que, de par sa rémunération, on ne peut en vivre.
GRAVE ERREUR. En tout cas si vous êtes encore étudiant ou à défaut célibataire.

Depuis 2004 où j’ai passé ma base BAFA et engendré pas loin d’une centaine d’expériences tout ACM confondus + classes découvertes + séjours adaptés + Hôtellerie de Plein Air , rien n’a changé…

J’ai donc décidé d’agir à mon échelle en créant ce blog.

Ma mission est de faire des personnes mieux armées au métier en leur faisant bénéficier de mon expérience. Elles gagneront ainsi en compétences et pour les plus motivées, j’expliquerais comment j’ai très bien vécu de l’animation pendant 15 ans avant de fonder ma famille.

J’expliquerais aussi comment arrondir vos fins de mois avec l’animation si vous décidez d’avoir une autre activité principale.

Bonne navigation, Samuel

Pour me contacter, utilisez ce formulaire :

Vos commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis